Big data et analyse du risque SSI… sont-ils conciliables ?

Les cas d’usage du « big data », fortement liés à la « data science » et à la création de valeur par l’innovation, suggèrent que les modèles traditionnels d’analyse du risque sur la sécurité de l’information lors de tels traitements doivent évoluer pour intégrer des notions d’aléa et d’incertitude, autant du fait de l’indéterminisme des événements redoutés que du manque de maîtrise des SI sous-jacents aux scénarios de menace. Des parallèles aux « traitements big data » peuvent être raisonnablement menés avec la recherche-développement sur les armes ou la virologie, appelant une réponse coordonnée face à des « méta-risques » à l’échelle de la société, impliquant les pouvoirs publics.