Dans les graphes d’attaque présentés, la valeur en gras correspond à la probabilité ou difficulté technique de l’action élémentaire concernée du point de vue de l’attaquant. Par exemple dans le premier paragraphe « Pr 4 » pour l’action élémentaire « Intrusion via mail de hameçonnage sur service RH » signifie que l’on considère que cette action d’hameçonnage a une probabilité quasi-certaine de réussir pour l’attaquant compte-tenu par exemple du très faible niveau de sensibilisation des personnes visées. La valeur entre parenthèses et en italique correspond à l’indice cumulé de probabilité ou de difficulté technique de la phase concernée du mode opératoire. Elle est calculée en appliquant les algorithmes proposés. La probabilité cumulée intermédiaire à une phase donnée du mode opératoire correspond donc à la probabilité que l’attaquant ait réussi toutes les actions élémentaires en amont y compris l’action élémentaire concernée. Par exemple, « (3) » au niveau de l’action élémentaire « Exploitation maliciel de collecte et d’exfiltration » signifie que l’on estime que l’attaquant a de très fortes chances (probabilité très élevée) d’arriver à ce stade du mode opératoire concerné, compte-tenu des probabilités de succès des actions élémentaires précédentes et de celle concernée.